Masternodes – Comment investir et sur quel projet ?

L’univers des cryptomonnaies regorge de projets innovants et de formules intéressantes pour réaliser de belles opérations et s’inscrire dans des dynamiques rentables. C’est particulièrement le cas des masternodes qui offrent un positionnement de choix au sein de la blockchain d’une cryptomonnaie. Et lorsque celle-ci est choisie avec soin, les résultats sont prometteurs.

Cet article promotionnel vous est proposé en collaboration avec Feel Mining.

L’univers des masternodes est aussi enthousiasmant que complexe, en tout cas au premier abord. Il peut se révéler une source de revenus conséquents si toutefois les bonnes questions sont posées, et les bonnes réponses apportées. Trouver le bon projet peut ressembler à une enquête de terrain nécessitant d’effectuer des recherches sur la solution qu’il apporte et son potentiel. Mais quelle satisfaction ensuite de voir les résultats de ces recherches se concrétiser en bénéfices, sous la forme de retours sur investissement (ROI).

Pour ne pas tomber dans les pièges classiques de ce chemin vers la rentabilité, quelques règles de base s’imposent. Elles s’appliquent ensuite à tous les masternodes qui excitent votre curiosité. Cet article sera l’occasion de vous présenter l’un d’entre eux. Un projet enthousiasmant offrant une bonne rentabilité pour un investissement qui reste accessible.

Qu’est-ce qu’un masternode ?

Les masternodes constituent une offre dédiée à la gestion et à l’inscription dans le fonctionnement d’une blockchain utilisant un consensus de type Proof of Stake (PoS). Autant dire qu’il s’agit de l’avenir de cet univers, dirigé vers des solutions plus rapides, rentables et moins énergivores que l’historique Proof of Work. Pour s’inscrire dans cette activité, il est nécessaire de bloquer une certaine quantité de cryptomonnaies sous la forme de staking. Un système de verrouillage pour sécuriser le réseau.

Un fonctionnement qui ne repose donc pas sur l’activité du minage de cryptomonnaies, comme cela est le cas pour le Bitcoin par exemple. Il s’agit dans le cas présent de serveurs dont la mission reste cependant identique sur le principe, tout comme la rémunération liée à cette activité. Car quel que soit le consensus, la blockchain reste un ensemble de nœuds reliés les uns aux autres pour assurer le bon fonctionnement et l’indépendance d’un réseau.

Dans cet environnement, le masternode a un rôle à part. Cela explique sa dénomination de « noeud maître » qui en fait un acteur plus important que les autres au sein du réseau auquel il participe. En effet, son statut le place comme un super nœud permettant de gérer les simples nœuds, tel un chef de projet gérant son équipe.

Comment cela fonctionne ?

Investir dans un masternode consiste à mettre à en gage une certaine quantité de cryptomonnaies, sous la forme d’un collatéral mis en jeu comme preuve d’engagement. Dans l’exemple du DASH, qui est à l’origine de cette solution, cela représente la somme de 1000 DASH, soit un peu plus de 71 000$ au cours actuel.

Il faut ensuite mettre en place le nœud sur le réseau de la cryptomonnaie dont il va devenir le masternode. Cela peut se faire à titre individuel, en installant le serveur sur lequel il sera hébergé. Mais des solutions plus simples existent, comme de faire appel à une entreprise professionnelle et reconnue dans le domaine comme Feel Mining. Un acteur incontournable du milieu de la cryptomonnaie qui se trouve dans les Alpes françaises.

Une fois mis en place, ce masternode va permettre de valider les transactions qui parcourent le réseau et offrira en retour à son propriétaire des revenus passifs sous la forme de rewards.


Lien Vers Article d’Origine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *